Micro-maison

Une micro-maison, est une habitation d’environ 300 pieds carrés (soit environ 28 min 2 s). Souvent, il s’agit d’une maison sur roues (bâtie sur une remorque).

Une micro-maison est un choix environnemental. Cela implique de faire des choix (et parfois des concessions): pour vivre dans une maison de petite superficie, il faut avoir un mode de vie assez minimaliste. Vivre dans une micro-maison sur roues, favorise la mobilité. En effet, à l’image d’un camping-car, il est envisageable de partir en vacances avec.

La micro-maison est populaire auprès de ces adeptes, pour son autonomie : en effet, souvent les propriétaires de ces micro-maisons, y ont installé des panneaux solaires photovoltaïques, et ils ont une faible consommation d’énergie.

Les acquéreurs ou les constructeurs des micro-maisons font généralement ce choix par une volonté de simplicité volontaire. Certains choisissent ce mode d’habitat pour une résidence secondaire de villégiature, pour y passer des vacances, tandis que d’autres font ce choix car le travail leur demande d’être très mobile.

Cependant qu’importe qu’on y loge de façon temporaire ou permanente, tous s’entendent sur le fait que l’habitation doit être

en mesure d’assurer une qualité de vie décente aux occupant(e)s.

Mini-maison

Une mini-maison est une habitation qui mesure entre 300 et 600 pc (soit environ 28 min 2 s et 56 min 2 s).

En raison de sa taille, cette habitation est généralement sur fondation, sur pilotis, sur blocs ou sur pieux.

À l’instar de la micro-maison, la mini-maison a pour objectif de constituer une alternative de logement plus écologique. Cependant, la mini-maison se distancie un peu du courant de la simplicité volontaire. En effet, elle est mieux caractérisée par un désir de concevoir des espaces habités qui répondent aux besoins, aux aspirations et aux moyens des ménages d’aujourd’hui.

La mini-maison contribue par ailleurs à diversifier l’offre en matière d’habitat et à proposer des logements plus abordables. Elle pourrait également contribuer à absorber la croissance urbaine et répondre à la problématique de l’étalement urbain par une densification douce du territoire.

Petite maison

Une mini-maison est une habitation qui mesure entre 600 et 1000 pc (soit environ 56 min 2 s et 112 m2).

En termes de superficie, la petite maison se rapproche des dimensions des maisons traditionnelles. C’est le choix des familles au budget restreint et/ou sensible aux impacts écologiques de leur habitation.

Cette fois, les petites maisons ne sont généralement plus mobiles, et la plupart sont même construites sur fondation.

À l’intérieur leur agencement, vise à optimiser l’espace disponible, via des espaces de rangement qui vont du sol au plafond. Dans les petites maisons, l’emphase est souvent portée sur de larges fenestrations afin de maximiser l’éclairage naturel.

Les petites maisons sont souvent inspirées des courants architecturaux fonctionnalistes ainsi que par les principes de l’habitation écologique, notamment par l’utilisation plus systématique de l’énergie solaire passive.

Sources :
Sarah Susanka et Kira Obolensky, The Not So Big House : A Blueprint for the Way We Really Live, Taunton, 1998, 199 p.

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires *