Cette une structure en bois géante est en fait une aire de jeux pour enfants. Elle est située dans l’enceinte du musée plein air de Hakone à Kanagawa, au Japon.

Le musée en plein air Hakone a été le premier musée d’art en plein air à ouvrir au Japon.

Désormais et aujourd’hui il abrite plus de 100 œuvres sculpturales, y compris des pièces de Rodin, Bourdelle, Miro.

 

Une installation aussi colorée que ludique !

À l’intérieur de cette structure en bois, prend place une superbe aire de jeux suspendue. Appelée Woods of Net, elle a été tricotée par Toshiko Horiuchi-MacAdam entièrement à la main.

air-de-jeux-tezuka-architecture-kanagawa-woods-of-net-toshiko-horiuchi-macadam-0

 Woods of Net est une sculpture très impressionnante conçue dans l’unique but de s’amuser :

Les filets colorés reposent sur les poutres en bois qui forment le pavillon. De la partie inférieure du filet, de grandes balançoires de tricot permettent aux enfants de se balancer.

Une fois sur le dessus, à l’intérieur de l’immense structure de tricot, les enfants sont libres de grimper, de rouler et de rebondir sur le paysage suspendu. Le motif des cercles concentriques de couleurs vives apportent immédiatement de la joie. Ces couleurs stimulantes, couplées à des formes organiques, invite et inspire le jeu.

air-de-jeux-tezuka-architecture-kanagawa-woods-of-net-toshiko-horiuchi-macadam-6

air-de-jeux-tezuka-architecture-kanagawa-woods-of-net-toshiko-horiuchi-macadam-6

C’est aussi un endroit confortable pour se détendre et prendre une pause avant et/ou après la visite du musée !

Le pavillon qui abrite le réseau de tricot est impressionnant:

Le terrain de jeu se trouve à l’intérieur d’un pavillon en bois construit par la firme d’architecture Tezuka.

 

air-de-jeux-tezuka-architecture-kanagawa-woods-of-net-toshiko-horiuchi-macadam-11

La fabrication de ce pavillon a nécessité près de 589 éléments, et chacun de taille différente!! Ils ont tous été assemblés grâce à une technique menuiserie traditionnelle. Pour l’assemblage de ce pavillon, aucune fixation de métal n’a été utilisée. Les morceaux bois s’emboitent eux aussi tous ensemble à l’image du tricot.  Si cette méthode est économe en quincaillerie, elle à tout de même nécessité près de 320 m3 de bois. Le résultat est superbe !

air-de-jeux-tezuka-architecture-kanagawa-woods-of-net-toshiko-horiuchi-macadam-11

 

 Photos : Abel Erato

Vous aimerez peut-être aussi

2 comments

Répondre

Le rêve 😍 😍 😍

Répondre

Salut Mia, j’ai pensé exactement pareil !

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires *