Vous occupez aujourd’hui une maison devenue trop grande au regard de la composition de votre famille ? Et bien, si vous êtes propriétaire il est possible d’emménager dans plus petit sans déménager!

Déménager dans plus petit : Jean-Luc Gagnon et sa conjointe Marie-Hélène Larouche l’ont fait !

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

Ils ont vendu leur maison (à gauche) pour emménager dans une habitation plus petite (à droite) d’environ 900 pieds carrés.

Jean-Luc Gagnon et Marie-Hélène Larouche ont construit une sublime maison de style scandinave dans leur arrière-cour. Pour financer le projet, ils ont vendu la maison à l’avant.

Ils vivent dans leur ancienne arrière-cour.

Non, il ne s’agit pas d’une histoire d’expulsions ou d’ infection ou le loyer insalubre qui aurait forcé les propriétaires à abandonner la maison et à trouver refuge à l’arrière. Jean-Luc Gagnon et Marie-Hélène Larouche ont construit une maison maisonnette sur leur propre terrain.

Pendant les dernières décennies, le couple a habité et restauré une maison du début du siècle dernier, situé dans la banlieue de Montréal à Saint-Lambert. Ils ont passé près de six ans à la restaurer, soulignant les attributs de l’architecture édouardienne tels que les moulures et les boiseries d’origine. Pour celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire, sachez que l’époque édouardienne est la période allant de 1901 à 1910, c’est-à-dire l’époque où le roi Édouard VII du Royaume-Uni a été au pouvoir.

Pendant cette longue période de rénovation, le couple a séjourné périodiquement dans une petite cabane à l’arrière de la maison. Ce petit cabanon, date de 1890. Il servait à l’époque de maison provisoire pour les propriétaires d’origine, qui y ont vécu pendant la construction de la maison principale. C’est là que leur est venue l’idée de déménager dans leur jardin !

Ils ont tellement aimé l’expérience qu’ils ont décidé qu’il serait plus logique pour eux de réduire les effectifs de la grande maison et de déménager dans l’arrière-cour. Cette option leur permet d’avoir un pied-à-terre agréable et de pouvoir profiter de leur liberté pour voyager à travers la planète.

Cependant le processus n’a pas été si simple qu’il n’y parait.

En effet, de nombreuses municipalités, y compris Saint-Lambert, désapprouvent la construction dans l’arrière, craignant le changement d’esthétique en bordure de rue.

Mais comme M. Gagnon et Mme Larouche en avaient déjà un sur leur terrain, ils ont été autorisés à l’élargir et à l’améliorer. Cependant, ils ne pouvaient pas étendre la taille de la maison au-delà de 950 pieds carrés, afin de ne pas s’écarter de l’esthétique du quartier.

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

On accède à la maison par une petite allée carrelée.

Un des défis pour l’agence d’architecture c’était de parvenir à créer un sentiment d’intimité pour chacune des deux maisons, qui cohabitent sur le même terrain.

C’était une priorité pour le couple, qui souhaite garder son intimité malgré que le lot original soit divisé. Afin de pouvoir réaliser ce projet, le couple a vendu la maison de devant vendue à quelqu’un d’autre. La Shed a donc pris le soin d’implanter le nouveau bâtiment de façon à favoriser ce sentiment. Pour se faire il n’y a qu’une seule fenêtre qui fait face à la maison d’origine. Les principaux espaces de vie, la cuisine, la salle à manger et le salon sont tous orientés vers un patio, afin de garder le sentiment d’intimité.

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

Les 900 pieds carrés de la maison ont donc été aménagés à la mode scandinave.

L’intérieur de cette maison de 900 pieds carrés est absolument sublime.

La cuisine réalisée sur mesure est très élégante. Les architectes se sont inspirés de l’ambiance du lieu. C’est pourquoi les planchers et les plafonds sont en pin, par exemple.

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

La salle de bain est adjacente à la chambre :

Elle dispose d’une jolie baignoire à l’ancienne sur pieds. Véritable pièce maîtresse de la salle de bains  de murs de grange fabriqués à partir de planchers récupérés de la cabane d’origine.

vendre-sa-maison-et-demenager-dans-plus-petit-jean-luc-gagnon-et-sa-conjointe-marie-helene-larouche-shed-architecture-montréal-saint-lambert-1

Habiter dans sa cour arrière présente de nombreux avantages :

S’offrir un petit coin de paradis, en faisant une jolie plus-value

Vendre son logement actuel, permet de disposer des fonds nécessaires pour faire construire. De plus, si vous êtes déjà propriétaires du terrain, vous n’aurez que la construction à payer.

Un logement adapté à leur nouveau mode de vie

Les petites maisons de plain-pied avec un petit jardin, dans les métropoles, sont un produit rare, très rare. Alors si vous souhaitez  trouver un plain-pied de 70 ou 80 mètres carrés, sur un petit terrain ? ».

 

Rester habiter dans son quartier

Cette  solution, c’est la garantie de garder la même qualité de vie. Sans déménager, vous pouvez garder vos habitudes, vos voisins, tout en améliorant votre confort.

Alors plutôt que de déménager dans une autre commune, pourquoi pas adapter sa propriété ?! De plus, de cette façon, vous pouvez décidez de la conception de votre petite maison A à Z.

Ce type de projet montre qu’il existe aujourd’hui beaucoup d’alternatives aux maisons familiales traditionnelles

Le fait de déménager dans sa cour est quelque chose de très fréquent. Notamment en Australie, où les loyers sont assez dispendieux. Il est courant que les parents laissent leurs jeunes enfants s’installer dans leur cour, ou encore que les adultes accueillent leurs parents vieillissants sur la propriété, mais pas dans la même maison. Ça marche dans les deux sens.

Seriez-vous plutôt réticent ou plutôt partant à l’idée de déménager dans votre jardin ou dans votre cour ?

Crédit photo : Maxime Brouillet, SHED architecture

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Vous aimerez peut-être aussi

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires *