Vous souhaitez acquérir ou construire une mini maison, mais vous ne souhaitez pas déménager à des kilomètres et des kilomètres de chez vous pour l’implanter de façon durable?

Vous avez déjà votre mini maison et depuis des mois vous cherchez désespérément un terrain…Contactez votre municipalité pour leur faire part de vos souhaits et de vos attentes.

Lettre aux villes et aux municipalités

Objet : Pour une politique en faveur l’implantation de mini maisons 

Bonjour,

Voici une lettre suggestive qui a pour but de vous encourager à alléger vos codes de zonage et de construction afin de pouvoir permettre l’implantation de petites maisons.

Nous vous sollicitons moi (et mon conjoint), car nous souhaitons faire l’acquisition d’un terrain pour y implanter une mini maison. 

C’est tout d’abord personnellement, mais aussi au nom de la communauté des Tiny Houses que nous vous sollicitons. Nous vous demandons de tenir compte de la volonté de certains de vos citoyens qui résident et travaillent ici, de posséder et/ou louer des maisons minuscules

Par ce type d’habitat, nous souhaitons promouvoir et encourager des pratiques de vie écologiques durables et responsables.

Nous voulons vivre dans des mini-maisons pour des raisons économiques et financières. Nous ne souhaitons pas contracter de prêt immobilier ou d’hypothèque sur les 15 ou 30 prochaines années à venir. En effet, nous préférons investir notre argent dans des services que dans des biens. 

Nous souhaitons que vous ajoutiez de nouvelles lois en faveur des mini-maisons. Nous demandons des lois qui nous permettraient d’acheter, de construire et d’habiter en toute légalité. Par l’implantation de micro-maison nous voulons pouvoir créer de petites communautés, pouvoir louer des terrains à des propriétaires pour pouvoir implanter notre mini maison sur leur propriété. Nous souhaitons avoir la possibilité d’acheter un terrain et construire une maison sur une fondation ou sur des roues de moins de 1000 pieds carrés.

Ce choix de vivre dans des espaces plus petits n’a pas pour finalité d’être hors-la-loi ou d’éviter de payer des impôts.

Nous voulons juste pouvoir vivre dans des habitations qui soient en accord avec nos modes de pensées. Nous souhaitons qu’elles soient esthétiques, solides, durables, imposables et assurables. 

Derrière cette volonté d’habiter petit, il y a des motivations économiques et écologiques. Nous souhaitons pouvoir investir notre argent dans un patrimoine moins tangible. Nous souhaitons être libres de tout crédit ou remboursement d’emprunt afin de pouvoir se payer de superbes vacances ou de pouvoir investir dans l’éducation de nos enfants. 

L’apparition des mini maisons n’est pas qu’un simple effet de mode. Cela répond à une demande bien plus profonde qui suscite par ailleurs le vif « intérêt des médias sociaux et télévisés qui y consacrent régulièrement des reportages lorsqu’ils n’y consacrent pas une émission dédiée. Compte tenu de cet intérêt croissant, il devient nécessaire d’adapter les réglementations en faveur de leur implémentation. 

Ainsi souhaitez-vous faire partie de ce changement de paradigme? Accepteriez-vous d’accueillir notre projet? Serez-vous capable et nous soutenir dans notre démarche? 

Enfin, nous vous remercions pour votre temps, une réflexion, surtout, pour votre éventuel futur soutien. 

Cordialement,

Au plaisir d’échanger avec vous de vive voix! 

 

Allez y rien ne vous empêche de tenter votre chance… Après tout, tous les gagnants de la loterie ont tenté leur chance!

De plus même si vous ne recevez pas de réponse favorable ou même pas de réponse du tout vous contribuerez à ouvrir les mentalités et faire progresser de débat.

Vous avez déjà envoyé ce type de courrier? Quelle réponse avez-vous eue?

Merci de partager avec nous votre expérience…

Vous aimerez peut-être aussi

4 comments

Répondre

Bonjour, j’ai présenté un projet de mini-maisons dans un domaine de villégiature privé au Conseil Municipal de Sept-Iles le 16 mai dernier lequel projet fut immédiatement refusé.Le projet en question est situé a Matamec qui fait maintenant partie de la ville de Sept-Iles depuis le 23 février 2005.Les terrains ont des dimension de 32 m. X 74 m. Nous sommes présentement 7 personnes ou familles qui avons demandé d”y installer notre mini-maison. Nous prévoyons refaire une nouvelle demande le 2 octobre prochain lors d’une rencontre citoyenne, mais avons besoin d’aide. Il est important de souligner que nous avons l’appui de notre conseiller municipal M. Dominic Elseger Ouellet.

Répondre

Moi et ma conjointe sommes retraités et au lieu d’aller dans un appartement 4 et demi , nous trouvons dommage que près de Magog
ou à Magog , nous ne puissions avoir la possibilité d,avoir une mini maison qui en passant, sont très attirantes et fonctionnelles …..

Nous cherchons toujours dans ce coin précis et nous attendons des développements un jour pas trop loin

Paulin Harvey

Répondre

Je suis à Saint-basile-le-grand et j’ai lu que vous essayez d’avoir autorisation pour saint-hilaire. Je serais intéressé. Je ne veux pas déménager trop loin de chez moi.

Répondre

Bonjour Florence,

Merci pour votre commentaire.
Je crois qu’il est important de faire savoir aux villes concernées / proches de chez vous qu’il y a une réelle demande.
Le mieux c’est de prendre contact.
Plus nous serons nombreux à le faire, plus nous pourrons faire évoluer les règlements en faveur de petites maisons écologiques et respectueuses de l’environnement.

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires *