Le Mouvement Québécois des Mini-Maisons sera officiellement fondé en janvier 2018.

Le MQMM (Mouvement Québécois des Mini-maisons) est un organisme sans but lucratif.

Il a été créé à la suite d’une proposition faite lors du premier colloque sur l’avenir des mini-maisons au Québec qui se tenait à Sherbrooke en mai 2017.

le-mouvement-quebecois-des-mini-maisons-1

Son assemblée de fondation se tiendra le samedi 27 janvier 2018, à Sherbrooke. Malheureusement, je ne pourrais être présente. Cependant, j’ai vraiment très hâte de voir quelle seront les retombées de cette première assemblée.

Jusqu’à maintenant, toutes les étapes ont été accomplies et réalisées par un conseil administratif provisoir de 9 membres issus des milieux variés.

Les membres Fondateurs du MQMM sont :

Martin Saindon, Caroline Côté, Ursule Thériault, Benoit Tremblay, Nadia Bouchard, Guillaume Brien, Serge Beaudette, Alain Dodier, Josée Bilodeau, Fernand Stuart, Richard Painchaud

le-mouvement-quebecois-des-mini-maisons-3

Promouvoir et favoriser l’implantation des mini-maisons au Québec comme style de vie et option de logement viables et adaptés aux réalités et aux défis environnementaux, sociaux, économiques et politiques actuels, dans une perspective durable.

Les objectifs du Mouvement Québécois des Mini-maisons

– Regrouper toutes les personnes favorables à l’implantation des mini-maisons au Québec :

Réunir les personnes qui souhaitent avoir un style de vie durable, et vivre dans des logements viables et adaptés aux réalités et aux défis environnementaux, sociaux, économiques et politiques actuels, dans une perspective durable.

– Établir des réseaux et collaborer avec les organismes gouvernementaux :

Constituer une base de donner et d’informations réunissant les établissements d’enseignement, les organismes de développement et l’industrie connexe pour promouvoir et favoriser l’implantation des mini-maisons au Québec.

– Représenter les objectifs du mouvement des mini-maisons :

Auprès des instances politiques, professionnelles et institutionnelles pour favoriser l’intégration officielle des mini-maisons dans le paysage immobilier du Québec.

– Accompagner les élus, les municipalités, les MRC et les différentes instances gouvernementales pour mener à l’intégration officielle des mini-maisons dans le paysage immobilier du Québec.

– Répertorier les ressources et les informations pertinentes et utiles en lien avec les mini-maisons :

Cataloguer des informations relatives à l’implantation, la législation, la construction, l’acquisition, l’aménagement…

Qu’elles sont les municipalités qui acceptent les mini-maisons au Québec?
Quelles sont les conditions pour vivre dans une mini-maison?
Qui fabrique des mini-maisons au Québec?
Ai-je le droit de m’autoconstruire?
Si je veux vivre dans une mini-maison, par où je dois commencer?
Où puis-je m’assurer?
Où puis-je me faire financer?

– Faire la promotion du mode de vie en Tiny House :

Soutenir et promouvoir les valeurs d’accessibilité, d’autonomie et de qualité de vie supérieure que propose le mode de vie en mini-maison.

– Faire valoir les avantages exclusifs de la mini-maison dans le domaine de l’habitation :

Exploiter les qualités de ce mode d’habitat. C’est à dire une option viable et durable qui répond aux défis et problématiques environnementaux, sociaux, économiques et politiques.

Les mini maisons sont accessibles, abordables, durables, écologiques, respectueuses de l’environnement, à faible consommation énergétique. Elles favorisent les valeurs sociales du « vivre ensemble », de l’intergénérationnel. Elle permettent d’accéder à une plus grande autonomie, mais aussi à plus de liberté, tout en apportant à ces propriétaires une qualité de vie supérieure.
Enfin, pour les municipalités, les mini-maisons permettent de densifier le territoire, notamment dans les métropoles.

 

Bien que personnellement je ne sois pas disponible à cette date là, rien ne vous empêche d’y aller ! Et puis, pour en savoir plus, et rester informer de leur actualité : c’est par ici !

 

Vous aimerez peut-être aussi

3 comments

Répondre

Bonjour Mme Chatard

Je vous félicite grandement pour le lancement de ce mouvement pour favoriser l’implantation de mini-maisons au Québec comme style de vie etc…! Je fais partie de ceux et celles qui aimeraient bien un jour avoir une mini-maison et vivre sa vie selon ses convictions dans le plus grand respect environnemental pour pouvoir léguer une planète encore viable pour nos enfants et leurs enfants. etc…!

Je vois que nos dirigeants sont encore dans le néant vis-à-vis le respect environnemental comme si ça pouvait attendre encore pour ne pas nuire à l’économie, si on est pas ” méga” on est pas intéressants, c’est assez facile à voir si on s’en tient aux règlements qui nous empêchent de vivre notre désir de vivre selon nos besoins en respectant l’environnement au plus possible en plus !

Donc, je suis avec vous pour m’unir à vous tous dans ce mouvement que je considère nécessaire pour faire avancer l’implantation de mini-maisons et si vous le voulez vous pouvez me communiquer les développements dans le futur concernant le développement des mini-maisons. Vous pouvez le faire par mon adresse courriel seulement, je n’ai pas de facebook et autres, merci!

Yvon

Répondre

J’ai découvert le Mouvement Québécois des Mini-maisons, en regardant un émission sur les mini-maisons à la télévision il y a quelques jours. Je suis extrêmement heureuse depuis de savoir que mon rêve de retraite, pourra se réaliser un jour au Québec. Je vous remercie pour avoir fondé ce mouvement et je m’informerai maintenant de votre parcours et des informations que vous réaliserez au fil du temps.

Répondre

Bonjour,

Je suis un investisseur en immobilier et je suis intéressé par les mini-maisons.

Est-ce que votre organisme est maintenant créé?
Pourrais-je avoir plus de détails?

merci

Laisser Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. les champs marqués d'une asterisque sont obligatoires *